fond superieur bonsai entretien

Bonsai et engrais : la fertilisation

La fertilisation n’est que l’un des facteurs intervenant dans la vie des bonsais. Elle possède une double action : nutritive et tonique. L’engrais renouvelle dans la terre, des éléments nutritifs absorbés par les bonsais.

engrais bonsai

Pourquoi donner de l’engrais à un bonsai ?

Les bonsais sont avant tout des plantes élevées en pot. Ils ont besoin d’être régulièrement fertilisés, ceci pour plusieurs raisons :

  • Le volume de terre disponible est très faible, en comparaison de celui dont ils pourraient disposer en pleine nature. Les éléments nutritifs dont ils ont besoin sont donc disponibles en faibles quantités.
  • Dans une coupe à bonsai, les cycles naturels sont interrompus. Les feuilles qui tombent au sol ne sont pas réintégrées à la terre, où sont absents les animaux détritivores tels que les lombrics. Les éléments nécessaires à la vie de l’arbre ne peuvent donc pas retourner dans le sol pour y être recyclés.
  • Les mélanges drainants utilisés comme substrats, tels que l’akadama (terre argileuse neutre) ou la pouzzolane (roche volcanique concassée) sont généralement pauvres en matières nutritives et retiennent assez mal l’engrais.
  • La principale méthode d’arrosage des bonsai est le bassinage : attendre que la terre soit à peine sèche puis arroser complètement, jusqu’à ce que l’eau s’écoule du pot. Les éléments fertilisants présents dans le substrat sont alors lessivés, ils sont éliminés avec l’eau en surplus. Un apport complémentaire est donc nécessaire.

 

Face à ce déficit en matières nutritives, les propriétaires de bonsai doivent fournir à leurs arbres une fertilisation complémentaire. Il n’est pas nécessaire d’apporter des doses massives d’engrais à un bonsai, mais un apport régulier est indispensable, afin que l’arbre dispose toujours des éléments utiles à sa croissance.

Donner de l’engrais à un bonsai

Quelques règles simples :

  • Peu mais souvent. Donnez de l’engrais à vos bonsai en petite quantité, régulièrement.  Si vous utilisez des engrais chimiques, divisez les doses indiquées sur les emballages par deux ou même par quatre. Une forte dose d’engrais ne fera pas pousser votre arbre plus vite ou mieux, mais peut brûler ses racines.
  • Jamais d’engrais sur une terre sèche. L’engrais se donne à un bonsai qui a été arrosée. Dans le cas contraire, il existe un risque de brûlure des radicelles.
  • Jamais d’engrais à un arbre malade, faible, ou après un rempotage. L’engrais stimule une plante en bonne santé, mais peut achever un arbre malade ou affaibli par une attaque de parasites, une maladie, ou une opération traumatisante récente, telle que rempotage ou taille sévère.

Calendrier annuel

L’apport d’engrais varie suivant les espèces et l’âge des bonsais.

Au printemps
Attendez le débourrage des bourgeons (le moment où sortent les premières feuilles ) pour commencer la fertilisation. Privilégiez les engrais plus riches en azote, de façon à privilégier la croissance du feuillage. Ne donnez pas d’engrais à un arbre dans le mois qui suit son rempotage. Les racines ont besoin de quelques semaines pour cicatriser et former de nouvelles radicelles. Pendant ce délai, l’application d’engrais risquerait de les brûler.

En été
Certains préconisent même d’arrêter complètement les apports en juillet et août, personnellement je me contente de réduire les apports, en fréquence et en quantité pendant les mois les plus chauds. Vous pouvez aussi en été privilégier l’engrais organique solide qui ne se délitera que quand il pleut (il fait moins chaud par temps de pluie).

En automne
Donnez un engrais moins riche en azote à vos bonsais. Continuez la fertilisation jusqu’à la fin de croissance de votre bonsai, en pratique jusqu’à ce que les feuillus perdent leurs feuilles.

En hiver
Vos bonsais d’extérieurs sont au repos. Ne leur donnez aucun engrais. Continuez à fertiliser vos bonsais d’intérieurs, mais à une moindre fréquence. Les arbres tropicaux observent une légère période de repos en hiver, mais ils continuent à pousser, surtout s’ils sont placés dans une pièce chaude.

Adapter la fertilisation au bonsai

Les règles ci-dessus sont applicables à l’ensemble des bonsai. Toutefois, la fertilisation n’est pas exclusivement une pratique « sanitaire » consistant à remplacer les substances nutritives consommées par les plantes. En association avec d’autres techniques, elle peut devenir un outil supplémentaire au service des propriétaires de bonsais.

Les arbres dont on veut faire grossir le tronc bénéficieront d’apports réguliers et copieux d’engrais. Au printemps, préférez un engrais riche en azote, de façon à favoriser le développement des feuilles. Le diamètre du tronc se développera d’autant plus que la surface foliaire sera importante.

En automne, choisissez un engrais pauvre en azote, de façon à encourager la lignification (formation du bois dur) et permettre à l’arbre de préparer ses réserves pour l’hiver.

Les arbres fruitiers nécessitent une fertilisation relativement pauvre en azote. Effectivement, un excès d’azote favorise la formation de feuillage au détriment des fleurs et des fruits. La stratégie générale de fertilisation d’un arbre à fleurs et à fruits consiste à appliquer de l’engrais peu azoté avant la floraison, à stopper les apports pendant la floraison et en début de fructification, et à reprendre la fertilisation après la fructification.

Les arbres récemment rempotés ne doivent pas recevoir d’engrais pendant le mois qui suit le rempotage. Cette consigne peut être modulée en fonction de la vigueur de l’arbre, de son espèce, et de la quantité de racines taillées pendant le rempotage.

l'arbre en pot du mois

Le bonsai du mois :

Le bonsai Ficus

pictogramme de l'arbre en pot du mois
Encyclopédie sur l'entretien des plantes Plante Carnivore Entretien Orchidée Plantes Comestibles Entretien
Bonsai Entretien. Tous droits réservés. | Agence de communication Mulhouse | Mentions légales.