fond superieur bonsai entretien

Bonsai Olivier

Le bonsai Olivier est un arbre fruitier méditerranéen, au tronc noueux, au bois dense et à l’ecorce crevassée. Ses feuilles sont opposées, vert foncé, ovales et allongées. C’est un arbre facile à cultiver en bonsai et malgré la réputation de l’olivier de pousser lentement, s’il est arrosé et fertilisé correctement, sa croissance est assez rapide.

Emplacement et température

Comme nous l’indique son origine méditerranéenne, le bonsai Olivier a besoin de soleil. En effet même s’il peut être facilement placé en extérieur (ce qui est même conseillé) il lui faut la chaleur et les bienfaits du soleil, tout au long de l’année. Si l’olivier peut tolérer une exposition moins ensoleillée pendant un certain temps, il faut garder à l’esprit que ces conditions conduisent inévitablement à l’augmentation de la taille des feuilles, qui augmentent leur superficie afin de capter plus de soleil, nécessaire au bon fonctionnement de l’arbre.

Malgré son appartenance à une espèce rustique, qui implique une bonne résistance aux grands changements de températures, il faut être vigilant au gel. Si la température descend en dessous de 0 degrés, il est alors préférable de le protéger convenablement, soit en le plaçant dans une véranda, soit en le plaçant dans une serre froide.

Arrosage du bonsai Olivier

Il faut être vigilant à ne pas noyer votre bonsai olivier. Encore une fois influencé par ses origines provençales et habitué à un fort ensoleillement, le bonsai Olivier craint et peut être facilement endommagé par un apport d’eau trop important. Il est plus enclin à supporter une petite « sécheresse ». Cependant, l’idéal est de conserver un sol légèrement humide tout en attendant, entre les arrosages, que le substrat soit de nouveau sec.

La fréquence d’arrosage varie en fonction de plusieurs paramètres, il faut donc s’adapter au quotidien en gardant une attention constante en ne prenant pas d’habitudes d’arrosage trop rapidement. L’emplacement, la taille, la saison, la composition du substrat… Tout ces facteurs influencent l’arrosage de votre bonsai. Par exemple, un jeune bonsai aura tendance à être plus demandeur d’eau qu’un bonsai déjà formé, car c’est un élément vital pour sa croissance. En été, attention : il faut privilégier un arrosage le matin ou en début de soirée en évitant particulièrement les feuilles qui pourraient alors se voir brulées par le soleil. Il est également déconseillé de baigner entièrement votre bonsai, cette technique est à utiliser uniquement en cas de sécheresse très avancée.

Pour le bonsai Olivier, vous pouvez préférer l’eau de pluie à l’eau du robinet qui a tendance à être trop calcaire. Si vous ne pouvez récupérer de l’eau de pluie et que vous êtes par conséquent forcés d’utiliser l’eau de votre robinet : laissez la reposer quelques jours directement dans votre arrosoir. Cette seconde option à l’avantage de conserver l’eau à température ambiante, autre composante essentielle dans l’arrosage de votre bonsai.

Substrat et rempotage

Le bonsai Olivier fait preuve d’une grande capacité d’adaptation : il peut se développer dans une grande variété de sols mais il a toutefois une préférence pour un substrat drainant et sablonneux. Le substrat idéal afin qu’il se sente parfaitement à son aise est composé de 30% de pumice (pierre ponce), 30% d’arène granitique (ou kyriu), 20% de sable grossier et 20% matière organique, source d’énergie et d’éléments nutritifs pour le bonsai.

Le rempotage de l’Olivier peut s’effectuer tous les 3 à 5 ans, période plus longue que la plupart des bonsais du fait de sa croissance lente : il pourra donc rester dans le même pot plus longtemps. Le rempotage a préférablement lieu au printemps. Il est alors recommandé de tailler un tiers des racines et de le placer dans un pot plus grand que le précédent. Il est ensuite conseillé d’attendre un minimum de 15 jours avant de fertiliser à nouveau le bonsai, particulièrement après une taille des racines.

Engrais

Il est nécessaire d’apporter au bonsai Olivier un supplément d’oligo-éléments qui ne se trouvent pas en quantité suffisante dans les petits pots à bonsai. C’est un des facteurs primordiaux à son bon développement. Les nutriments adéquats lui seront donc apportés à travers un ajout d’engrais organique. Cet apport est à effectuer entre début mars jusqu’à fin octobre. Vous pouvez alors choisir un engrais granulé ou en boulettes.

Taille du bonsai Olivier

La taille a un rôle important pour cette espèce de bonsai. Elle est la plupart du temps recommandée à la fin de l’hiver, au mois de mars-avril : en complément d’une taille d’entretien, il est à cette période important d’effectuer une taille de structure plus conséquente. Elle va par la suite entrainer une pousse vigoureuse durant le printemps qui suit. Lors de cette taille de début de printemps, il ne faut pas hésiter à appliquer du mastic pour aider l’arbre à cicatriser.

Il est capital d’effectuer cette taille conséquente au bon moment et de bien attendre la fin de l’hiver. Dans le cas contraire, elle risque d’affaiblir le bonsai, de stopper la croissance de l’arbre voire même de le conduire à mourir.

Pour la taille d’entretien, la technique du « clip and grow » (tailler et laisser pousser) est recommandée. Elle peut s’effectuer entre les mois de mars et novembre. L’olivier est un bonsai assez résistant, il ne faut donc pas hésiter à le délester des rameaux trop longs ou des feuilles trop grandes.

L’effeuillage du bonsai Olivier

Vous pouvez commencer la défoliation de l’arbre dès début juin, permettant de créer un second printemps et de réduire la taille des nouvelles feuilles. Il est important de garder à l’esprit que l’effeuillage doit s’effectuer seulement si le bonsai est vigoureux et sain.

Ligature

Étant donnée la nature cassante du bois de l’olivier, il est préférable d’utiliser la ligature au compte-goutte. Si cette dernière est toutefois souhaitée, il faudra alors ligaturer le bonsai aux mois de février et mars sur des branches jeune et vertes qui sont donc plus flexibles. Attention à ne pas laisser les fils de ligature plus de 3 mois car le bois de l’olivier marque vite et pourrait donc être abimé par les fils s’ils sont laissés trop longtemps. La ligature est préférable une fois la défoliation effectuée ou après la chute des feuilles.
Pour la formation du bonsai Olivier il est recommandé d’utiliser la taille ou le haubanage, afin de préserver le bois de l’arbuste au maximum.

Styles et formes

La plupart des styles sont « autorisés » pour cet arbuste à l’exception de la forme en balai qui va à l’encontre de sa forme naturelle.

Résumé sur la culture du bonsai olivier

Espèce

Olea europaea.

Dénomination commune

Olivier

Origine

Bassin méditerranéen

Présentation

Le bonsai Olivier europaea est la variété domestiquée pour la culture et la production d’olive.

Entretien du bonsai Olivier

Difficulté

Facile

Vitesse de croissance

Moyenne

Exposition

Soleil

Ventilation

Aéré

Hygrométrie

Sec/humide

Plage de température

De -5°C à 40°C

Méthode de culture du bonsai Olivier

Les fréquences, les dates données sont à adapter en fonction de la région de culture et du climat.

Arrosage

Laisser sécher en surface pour arroser mais aime un sol frais et humide.

Fertilisation

Pour le bonsai olivier, de début mars à fin octobre avec un engrais organique, granulés ou boulettes, avec N (azote) inférieur à P (phosphore) et K (potassium), afin de réduire l’allongement des entre nœuds et la taille des feuilles.

Rempotage

Tous les deux ans au printemps.

Substrat

Drainant type akadama, zéolithe, pumice ,(pierre ponce).

Taille

  • Taille de structure (branches charpentières) à la fin de l’hiver, en période hors gel si possible, mastiquer les grosses coupes.
  • La défoliation du bonsai olivier est possible début juin, permet de recréer un deuxième printemps, un bourgeonnement en arrière et réduire la taille des nouvelles feuilles. A faire uniquement sur un arbre fort et en bonne santé.

Ligature

  • A utiliser avec parcimonie car le bois est cassant lorsqu’il est aouté.
  • Ligaturer de préférence sur bois vert car il est plus flexible, et préférer la formation par la taille et le haubanage.
  • Ligaturer en février/mars avant la sortie des feuilles, après une défoliation ou après la chute des feuilles.
  • Surveiller régulièrement les ligatures car le bois du bonsai olivier marque vite.
Bonsai Entretien. Tous droits réservés. | Mentions légales.