fond superieur bonsai entretien

Acheter un bonsai : comment choisir l'espèce ?

Ca y est, vous êtes décidé, vous voulez acheter un bonsai ! Mais quelles espèces choisir ?

Bien entendu, c’est le coté esthétique qui dirigera votre choix mais l’aspect pratique est tout aussi important et notamment l’emplacement de votre nouveau venu.

Tous les bonsaïs peuvent être classés en 2 catégories, les bonsaïs feuillus et les bonsaïs conifères.

Les bonsaïs que vous trouverez dans ces 2 catégories sont soit des espèces vivant en climat tempéré avec des hivers froids (Europe, nord de la Chine, Japon, Corée) devant rester dehors toute l’année, soit ce sont des espèces vivants en climat méditerranéen, tropical et subtropical (Indonésie, Chine du sud, Thaïlande, Taïwan). Communément appelés “bonsaï d’intérieur”, ces espèces doivent rester dehors, sauf en période froide où elles devront être rentrées en serre ou à l’intérieur, car elles ne supportent pas, ou peu le gel.

Bonsai feuillus

Les bonsaïs feuillus peuvent être classés en 2 catégories.

Bonsai de climat tempéré

Les espèces vivants en climat tempéré avec des hivers froids (Europe, nord de la Chine, Japon, Corée) doivent rester dehors toute l’année, mêmes en hiver car elles ont besoin de froid et d’un repos végétatif. Par grand froid il est préférable de les protéger, voir même de les rentrer en serre froide ou en orangerie pour les plus fragiles.

Bonsai de climat méditerranéen

Les espèces vivant en climat méditerranéen, tropical et subtropical (Indonésie, Chine du sud, Thaïlande, Taïwan). Communément appelés “bonsaï d’intérieur”, car ces espèces craignent le gel, contrairement à ce que l’on pense, doivent vivre un maximum de temps dans l’année à l’extérieur. N’oublions pas qu’un bonsaï est un arbre, et qu’un arbre vit dehors. D’octobre à mai il faut donc les rentrer au chaud en serre froide ou en serre chaude en fonction des espèces, ou si vous n’avez pas de serre, en intérieur, près d’une fenêtre. L’idéal étant d’avoir une température entre 10 et 15 degrés. Dès les premiers beaux jours, il faut les sortir quelques heures afin de les acclimater aux conditions extérieurs, et dès que les nuits passent au-dessus d’une dizaine de degrés, les laisser dehors durant toute la belle saison

Bonsaï conifère

Les bonsaïs conifères vivent en climat tempéré avec des hivers froids (Europe, nord de la Chine, Japon, Corée) et doivent rester dehors toute l’année, mêmes en hiver car ces espèces ont besoin de froid et d’un repos végétatif. Par grand froid il est préférable de les protéger, voir même de les rentrer en serre froide pour les plus fragiles.

Plutôt acheter un bonsai d’intérieur ou d’extérieur ?

L’exposition idéale d’un bonsai est légèrement différente selon qu’il s’agit d’un bonsai d’intérieur ou d’extérieur c’est un point déterminant à connaitre avant d’acheter un bonsai.

Les bonsais d’intérieurs

Si vous opter pour acheter un bonsai d’intérieur votre arbre possèdera les caractéristiques suivantes:

  • Il aura besoin de beaucoup de lumière, de chaleur, et d’humidité
  • Il sera sensible aux courants d’air
  • Il observera un (léger) ralentissement de sa croissance en hiver

En été, ces arbres – malgré leur nom – seront impérativement… à l’extérieur ! Si vous n’avez pas de jardin, placez-les sur un balcon ou même en aménageant un support stable sur un rebord de fenêtre. Leur croissance sera plus vigoureuse, et ils seront beaucoup plus résistants aux parasites et maladies. La plupart des bonsai d’intérieur ne supportent pas le gel. Pendant la saison froide, placez-les en serre froide à l’abri du gel, ou à défaut près d’une fenêtre dans une pièce fraîche, ensoleillée, avec une atmosphère suffisamment humide. Au besoin, utilisez des humidificateurs. Certains emplacements doivent être évités à tout prix :

  • Les lieux trop sombres
  • Au dessus des radiateurs en hiver, l’air y est beaucoup trop chaud et sec
  • Près d’une porte, à cause des courants d’air

Les bonsais d’extérieurs

Les Bonsai d’extérieur – comme leur nom l’indique – doivent être placés… à l’extérieur ! Rappelez-vous que ce sont de véritables arbres. Ils sont moins délicats que les bonsai d’intérieur, à condition de respecter leurs conditions de vie. Il convient donc d’avoir une petite place en extérieur si vous souhaitez acheter un bonsai de ce type.

Du printemps à l’automne, vous pouvez placer les arbres tels les pins et les zelkovas en plein soleil, tandis que les essences de mi-ombre, comme les noisetiers et les érables apprécieront d’être protégées l’après-midi (sinon, le bout de leurs feuilles risque de griller). Vous apprendrez l’exposition optimale de votre bonsai en observant l’arbre considéré dans son habitât naturel. En cas de doute, placez votre bonsai de façon à ce qu’il reçoive le soleil du matin mais qu’il soit protégé au cours de l’après-midi, lorsque le soleil est le plus brûlant.

En hiver, vos bonsai sont au repos. Vous leur permettrez de passer la saison froide dans les meilleures conditions en prenant un minimum de précautions : Placez-les dans une pièce extérieure non chauffée (garage, atelier), dans votre jardin en enterrant leur pot de façon à ce que la terre ne gèle pas, ou en les recouvrant d’un voile d’hivernage, disponible en jardinerie. Ne placez jamais vos arbres d’extérieur dans une pièce chauffée en hiver ! Ils ont absolument besoin d’une période de repos. J’ai eu l’occasion de présenter certains de mes bonsai lors d’une exposition qui se déroulait au mois de janvier, dans un local chauffé. En quelques jours, les bourgeons se sont ouverts . Cette croissante imprévue a très fortement affaibli les arbres, le taux de perte a dépassé les 25% !

Précautions à prendre avant d’acheter un bonsai

Dans la mesure du possible, préparez l’emplacement de votre protégé avant d’acheter un bonsai. Votre arbre a besoin d’une période d’adaptation lorsqu’il arrive chez vous. Il est courant qu’un bonsai d’intérieur perde de nombreuses feuilles dans les jours qui suivent son arrivée. Une fois que votre arbre est installé, évitez de le déplacer sans cesse ! Chaque déplacement cause un stress, nécessitant à chaque fois une nouvelle adaptation du végétal.

Si vous acheter un bonsai en grandes surface, sachez qu’il a de forte chance d’être planté dans une argile très compacte. Cette terre est idéale pour le transport, mais possède de très sévères défauts : elle devient compacte en séchant, très dure à réhydrater. La culture d’un arbre dans un tel substrat de bonsai est extrêmement délicate, l’arbre est condamné à moyen terme. Vous devez donc dans ce cas remplacer l’argile par un substrat plus adapté : akadama ou mélange pouzzolane et terreau.

  • Si vous achetez un bonsai au printemps, effectuez un rempotage : remplacez l’ensemble du substrat par un mélange plus adapté, et taillez les racines de votre bonsai.
  • Si vous achetez un bonsai en dehors de sa saison de rempotage, effectuez plutôt un transpotage : placez votre bonsai et sa terre dans un pot plus grand, contenant une terre bien drainante. Vous rempoterez votre arbre au prochain printemps.

Quelques espèces de bonsai


Bonsai Entretien. Tous droits réservés. | Mentions légales.